#BienDansMaScop : témoignage de la coopérative Duodaki

Toute coopératrice et tout coopérateur sait comment fonctionne sa société au quotidien et en quoi l’épanouissement des salariés contribue à la performance de son entreprise. « Nos salariés, à qui 50% de nos résultats sont redistribués, sont davantage sensibles à la satisfaction client et à la qualité du travail fourni » se félicite Mathieu Henni de Scoprobat, une entreprise de nettoyage et activités associées.

Créé et lancé par la Confédération générale des Scop fin janvier dernier, le Carnet d’Ambassadeur souligne la fierté éprouvée par le Mouvement et son envie de partager son expérience coopératrice professionnelle. Celles et ceux qui dirigent ou travaillent en Sociétés coopératives sont les mieux placés pour en parler et donner envie à leur entourage de se tourner vers ce modèle de l’Economie Sociale et Solidaire.

Les chiffres sont là pour prouver la réussite de ce dernier en France : 3000 Scop et Scic ayant créé 54 000 emplois et réalisant un CA de 4,6 milliards d’euros. Les Sociétés coopératives ont leurs meilleurs jours devant elles : en 4 ans, le nombre de Scop et Scic a augmenté de 22%, et leurs effectifs ont suivi avec une évolution de 15%. Au niveau européen, ce sont plus de 4 millions de salariés qui font vivre 180 000 coopératives tous secteurs d’activités confondus au jour le jour, suivant l’essor de l’Economie Sociale et Solidaire.

Les Scop de la Com’ témoignent

Au sein du réseau Made in Scop, les Scop de la Communication se mobilisent à leur tour : « la coopérative, c’est pour nous une manière de garantir que chacun ait la parole, que les décisions se prennent de manière horizontale et que tous les coopérateurs partagent les objectifs de l’entreprise » affirment Hugo Neron et Arnaud Forestier, de Duodaki. En partageant les décisions au sein de leur Scop marseillaise spécialisée dans la communication externe, ils partagent les responsabilités et chacun est plus impliqué dans la vie de la société. « Pour nous, les femmes et les hommes doivent passer avant l’entreprise ou l’argent. En créant Duodaki, nous voulions créer notre outil de travail pérenne, dirigé dans l’intérêt des salariés. »

Etre en Scop ou Scic, c’est aussi revendiquer cette appartenance à un modèle qui correspond aux besoins actuels et aux enjeux futurs. Ce sont des valeurs que portent nos deux coopérateurs de Duodaki au quotidien :

« Nous voulons faire preuve de pédagogie, pour une communication sincère et honnête. Ainsi, nous espérons changer la manière dont est pensée la communication. La majorité de nos clients appartient aujourd’hui à l’ESS et nous souhaitons aider ce pan majeur de l’économie à faire connaître ses valeurs, ses idées et ses projets, pour devenir à terme non plus l’exception mais la règle ! »

Connaître Duodaki

Cette coopérative accompagne ses clients pour une communication pédagogique, créative et accessible à tous. Et ce à tous les niveaux :

  • La formation à la communication externe
  • La création d’outils pour les rendre autonomes dans leur communication
  • La création de supports de communication multimédia

« Nous voulons dépasser la communication d’image et mettre en valeur le fond des sujets. Nous faisons confiance à l’intelligence de notre public : quand les choses sont bien expliquées, elles sont comprises. »

En savoir plus sur Duodaki ? Rendez-vous dans l’annuaire Made in Scop !

#BienDansMaScop : témoignage de la coopérative Duodaki | MadeInScop

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.